ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amy Winehouse est bel et bien morte d'intoxication à l'alcool

La chanteuse Amy Winehouse, décédée le 23 juillet 2011.
La chanteuse Amy Winehouse, décédée le 23 juillet 2011. Photo: Matt Dunham
Radio-Canada

Une deuxième enquête du coroner a confirmé mardi qu'Amy Winehouse était morte d'une intoxication à l'alcool quand elle a recommencé à boire après une période d'abstinence.

La coroner Shirley Radcliffe a statué que la chanteuse soul de 27 ans était morte de toxicité à l'alcool et a enregistré un verdict de mort accidentelle. Elle a ajouté qu'il n'y avait pas de circonstances suspectes.

Selon elle, Amy Winehouse a volontairement consommé de l'alcool, un acte délibéré qui a pris une tournure inattendue et qui a conduit à son décès.

La chanteuse lauréate de nombreux prix Grammy a été trouvée morte à son domicile de Londres le 23 juillet 2011.

Mme Radcliffe a mentionné qu'une autopsie avait révélé que Winehouse avait un taux d'alcoolémie cinq fois plus élevé que la limite légale et, surtout, un niveau pouvant s'avérer fatal. Elle a expliqué qu'une telle quantité d'alcool avait le potentiel d'affecter le système nerveux central au point où une personne pouvait s'endormir et ne pas se réveiller.

Une première enquête menée en 2011 avait produit un verdict identique. Les compétences de la coroner avaient cependant été remises en question, et celle-ci avait démissionné, ce qui avait mené à une nouvelle enquête.

Associated Press

.

Musique

Arts