•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yukon : les Américains mettent fin à leur financement pour la route de l'Alaska

Chargement de l’image

En bleu les sections de route du projet Shakwak auquel contribuait le gouvernement américain depuis 1977.

Photo : gov.yk.ca

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Yukon a été surpris d'apprendre que les États-Unis ne participeront plus au financement des travaux de réfection de la route de l'Alaska et de la route Haines dans le sud-ouest du territoire.

Le financement pour le projet Shakwak est disparu du budget annuel du gouvernement américain.

En 1977, les gouvernements du Canada et des États-Unis se sont entendus pour partager les coûts du projet d'entretien et d'amélioration routière Shakwak.

Depuis, Washington a donné plus de 400 millions de dollars pour réparer et améliorer ce tronçon de route qui relie la ville de Haines au reste de l'Alaska en traversant le territoire du Yukon.

Les gouvernements des États-Unis participent au financement des travaux d'entretien de cette route parce que la majorité des personnes qui l'empruntent sont américaines.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le gouvernement américain a donné plus de 400 millions de dollars depuis 30 ans pour l'amélioration de la route de l'Alaska au Yukon.

Photo : istockphoto

Selon le porte-parole du ministère de la Voirie et des Travaux publics, Al Nixon, plus de 100 millions de dollars de travaux n'ont pas encore été complétés.

Il ajoute que le plus grand défi sera de gérer les changements du pergélisol sur la section de la route la plus au nord.

Al Nixon souligne que la réparation de cette route est un enjeu important pour le Canada et les États-Unis.

« Nous sommes fermement appuyés par nos collègues de l'Alaska, par les associations de camionneurs et par d'autres groupes d'intérêts et nous espérons pouvoir faire en sorte que le financement soit rétabli », a-t-il indiqué.

Il souligne que les travaux vont se poursuivre à court terme, car le gouvernement américain a déjà fait les contributions financières nécessaires pour les trois ou quatre prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !