•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival international des arts de la marionnette officiellement en faillite

Le Festival international des arts de la marionnette

Le syndic a déposé, vendredi, le certificat de faillite du Festival international des arts de la marionnette (FIAM) au Bureau du surintendant des faillites du Canada.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le syndic a déposé, vendredi, le certificat de faillite du Festival international des arts de la marionnette (FIAM) au Bureau du surintendant des faillites du Canada.

Le festival présente une dette totale de 590 748 $. Selon l'avis de faillite qui sera publié mercredi, l'organisme a aussi un actif de 125 000 $. Le montant de la faillite s'élève donc à près de 475 000 $

Le dossier du Festival international des arts de la marionnette est entre les mains du syndic Fabien Tremblay.

Le conseiller de Saguenay, Réjean Laforest, montre du doigt la gestion du Festival international des arts de la marionnette.

« Quand on voit l'actif par rapport au passif, souligne-t-il, on m'avait avisé qu'il y avait un 600 000 $ de passif et 125 000 $ d'actif, alors c'est certain que ce n'est pas viable. »

Il souligne qu'un plan de redressement avait été présenté au conseil d'administration avant l'édition de 2012. La ville avait versé une subvention de 150 000 $, l'an dernier.

Le conseiller doit rencontrer rencontre les gestionnaires du Festival international des arts de la marionnette mercredi. Réjean Laforest a toutefois fermé la porte à une possible aide financière de Saguenay pour relancer l'évènement.

Réactions du milieu culturel

Le milieu culturel à Saguenay est en état de choc à la suite de la faillite du festival. La directrice générale du Théâtre de la Tortue Noire, Sara Moisan, déplore la perte d'un outil important pour sa troupe.

« En n'ayant plus cette rampe de lancement là, ça va être beaucoup plus difficile de rejoindre des diffuseurs du Québec ou de l'étranger. Il va falloir redoubler d'efforts », croit Mme Moisan.

La directrice artistique du Théâtre CRI, Guylaine Rivard, souligne aussi que le FIAM est essentiel pour Saguenay. « C'est le festival international important de la région. Il faut sauver ça, dit-elle. Il faut sauver ça ces événements-là, c'est ça qui fait notre caractère. »

« Nous quand on va vouloir aller chercher des partenaires, ça va être quoi qu'on va nous répondre? Ça nous dérange énormément. Ça veut-tu dire que s'il y a des collaborateurs possibles, qu'éventuellement on va se faire fermer des portes? »

— Une citation de  Guylaine Rivard, directrice artistique du Théâtre CRI

Avant Noël, le FIAM s'était placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité. Les trois employés permanents du festival avaient été licenciés.

Le 12e Festival international des arts de la marionnette s'est déroulé du 13 au 23 septembre 2012. L'événement existait depuis 1989.

L'assemblée des créanciers se tiendra le 28 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !