•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Albertain espère éviter la peine de mort au Montana

Ronald Smith est dans l'antichambre de la mort au Montana

Ronald Smith est dans l'antichambre de la mort au Montana

Photo : La Presse canadienne / Bill Graveland

Radio-Canada

Ronald Smith, qui se trouve dans l'antichambre de la mort au Montana, espère obtenir la clémence du gouverneur Brian Schweitzer dont le mandat prend fin lundi.

L'Albertain de 55 ans a été condamné pour avoir tué deux hommes, Harvey Mad Man et Thomas Running Rabbit, le long d'une autoroute en 1982.

La Commission de libération conditionnelle de l'État a recommandé en mai dernier que la peine de mort à l'égard de M. Smith ne soit pas modifiée.

« Comme sa vie est en jeu, il y pense tous les jours, chaque minute de chaque heure », a expliqué un des avocats du condamné, Greg Jackson.

M. Jackson déplore la manière dont sont exécutés les prisonniers au Montana, affirmant que l'injection létale est cruelle et inhabituelle.

Le successeur du gouverneur, Steve Bullock, pourrait également accorder une clémence à M. Smith qui est né à Red Deer en Alberta.

Ronald Smith avait obtenu un sursis fin 2010, à la suite d'un jugement de la Cour suprême du Montana.

Il y a un an, la fille de l'une des victimes de M. Smith avait plaidé pour la clémence du condamné.

Société