•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix de l'électricité en Alberta : l'opposition veut connaître la position du gouvernement

Des lignes électriques

Photo : Radio-Canada/Yvon Thériault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2013 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le parti Wildrose presse à nouveau le gouvernement albertain de publier un rapport sur les prix de l'électricité qu'un comité lui a remis le 5 septembre dernier. Le comité s'était penché sur la volatilité des prix et avait fait une quarantaine de recommandations pour réduire les tarifs.

En octobre, le Wildrose et les autres partis d'opposition avaient déjà demandé à la province de publier sans délai ce rapport de 390 pages.

Selon Mike Deising, porte-parole du ministère de l'Énergie de l'Alberta, le ministre Ken Hughes n'est pas pressé de donner son point de vue, mais devrait le faire sous peu. « Le ministre veut seulement s'assurer qu'il répond à toutes les 41 recommandations. C'est raisonnable et ça va aider à réduire la volatilité que les Albertains expérimentent au sujet des prix de l'électricité et de la façon dont ces prix montent et descendent », explique M. Deising, sans donner davantage de précisions.

Le parti Wildrose croit que la déréglementation en vigueur en Alberta a plutôt entraîné une hausse des coûts pour les consommateurs, au lieu de les baisser, comme le gouvernement l'avait promis.

Le NPD-Alberta soutient aussi que les prix d'électricité dans la province sont parmi les plus élevés au pays, car le gouvernement a opté pour la déréglementation, il y a une décennie.

Environ 70 % des consommateurs albertains paient leur électricité au taux par défaut.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !