•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Barrage routier à Listiguj : le mouvement autochtone anti-Harper se poursuit en Gaspésie

Le Marathon international de Montréal, 13 septembre 1981

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Micmacs de la communauté de Listiguj maintiennent le barrage partiel de la route 132 dans le secteur de Pointe-à-la Croix. Déjà mercredi, ce barrage ralentissait la circulation.

Les Micmacs protestent contre l'attitude du gouvernement Harper à l'égard des communautés autochtones du pays.

Les Autochtones entendent poursuivre leurs actions. Ils promettent de bloquer complètement la route, vendredi, à partir de 8 h le matin, et ce, pour les 24 prochaines heures.

Les Micmacs du Québec se joignent ainsi à un mouvement lancé le 10 décembre dernier et qui prend de plus en plus d'ampleur parmi les communautés autochtones au pays.

La grève de la faim entamée par le chef attawapiskat, Theresa Spence, est l'une des actions qui s'inscrivent dans ce mouvement de protestation.

Baptisé « Idle no more » ou « La passivité, c'est fini », le mouvement traduit le mécontentement des Premières Nations par rapport aux politiques du gouvernement Harper. Le projet de loi C-45 viendra modifier certaines dispositions de la Loi des Indiens. Certaines de ces modifications pourraient donner au gouvernement un pouvoir accru sur les terres autochtones.

Les Premières Nations s'inquiètent aussi des modifications à la Loi sur les eaux navigables et à la Loi sur les pêches.

Le gouvernement Harper entend aussi diminuer d'environ 10 % le budget des organismes de représentation des Premières Nations.

Les porte-paroles du mouvement Idle no more affirment que diverses manifestations pourraient avoir lieu, vendredi, un peu partout au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec