•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d'une Autochtone à Kamloops : nouvelle demande pour une enquête nationale

De g. à d. : Matilda Fowler (mère de l'adolescente), Shawn Atleo (chef de l'APN), Glen Wilson (père de l'adolescente).

De g. à d. : Matilda Fowler (mère de l'adolescente), Shawn Atleo (chef de l'APN), Glen Wilson (père de l'adolescente).

Radio-Canada

Des chefs autochtones de même que les parents d'une adolescente autochtone morte à Kamloops le 5 décembre dernier se sont réunis pour demander une fois de plus la tenue d'une commission d'enquête nationale indépendante sur les femmes autochtones disparues ou assassinées.

« La mort de Summer Star Elizabeth Krista-Lee Fowler a rappelé de douloureux souvenirs dans nos communautés. Nous devons tous nous engager, y compris tous les gouvernements, à nous attaquer aux racines de telles tragédies », a dit le chef de l'Assemblée des Premières Nations, Shawn Atleo en conférence de presse à Vancouver.

Summer Star Elizabeth Krista-Lee FowlerAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Summer Star Elizabeth Krista-Lee Fowler

« Les Premières Nations se sont engagées à mettre fin à la violence contre et au sein de ses membres. Nous avons demandé une commission d'enquête nationale [...] et nous ne nous arrêterons pas jusqu'à ce qu'elle ait lieu », a enchaîné le chef autochtone.

L'Assemblée estime que 600 femmes autochtones ont été tuées au pays dans les deux dernières décennies.

Depuis quelques mois, les Premières Nations ont revendiqué à plusieurs reprises la mise en place d'une telle commission.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Société