•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de pouvoir doit être accordé à Edmonton et Calgary, selon le maire Nenshi

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Calgary demande à la première ministre de l'Alberta d'aider Edmonton et Calgary à accroître leur pouvoir en créant une charte.

Les deux villes ont signé une entente avec la province en juin pour revoir les besoins de ces grands centres et le soutien qui leur est apporté. Le maire Naheed Nenshi déplore la lenteur du processus de négociations et aimerait que la première ministre, Alison Redford, intervienne personnellement.

« Je ne vois pas comment la charte pourra être prête pour l'ouverture de la session législative du printemps », indique M. Nenshi.

Le maire de Calgary affirme que les deux villes sont confrontées à trois problèmes relatifs à :

  • L'attitude : Les autorités provinciales traitent les grandes villes comme si elles faisaient partie de la ligue junior de la politique.
  • L'équité : Malgré leur importance, les grandes villes sont traitées comme n'importe quelle autre municipalité albertaine.
  • L'argent : Le gouvernement évite de s'engager afin de ne pas perdre le contrôle.

Naheed Nenshi croit donc que la première ministre devrait se joindre à la conversation. Il soutient que la charte est nécessaire au succès de Calgary et d'Edmonton puisqu'elle permettrait d'augmenter leur pouvoir décisionnel et leurs fonds.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !