•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Bal de neige 2013 sous le signe de l'histoire

Le maire Jim Watson en compagnie d'un Glamotte du Bal de Neige (2012).

Le maire Jim Watson en compagnie d'un Glamotte du Bal de Neige (2012).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le 35e Bal de neige, qui battra son plein du 1er au 18 février prochain à Ottawa-Gatineau, offrira de nombreuses activités pour souligner des événements qui ont marqué l'histoire. La Commission de la capitale nationale (CCN) a dévoilé, lundi, sa programmation.

Ainsi, le Bal de neige célébrera le 100e anniversaire de la première expédition en Arctique. De plus, au Domaine des flocons du parc Jacques-Cartier, à Gatineau, Parcs Canada soulignera le 400e anniversaire du passage de Samuel de Champlain dans la région ainsi que le 300e anniversaire de la fondation de Louisbourg et de la colonie française de l'île du Cap-Breton.

Les festivaliers pourront notamment participer à des jeux du 18e siècle et se familiariser avec la vie quotidienne des Algonquins.

Les amateurs d'événements militaires ne seront pas en reste, puisque le Bal de neige prévoit des activités entourant le 60e anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée ainsi que le 50e anniversaire des relations avec la Corée du Sud.

Pour lancer le Bal de neige, les festivaliers sont invités à la Place Marion-Dewar, à l'hôtel de ville d'Ottawa, qui devient le nouveau site officiel de l'événement.

De la nouveauté et des traditions

La CCN propose des nouveautés pour 2013, dont un jardin extérieur de lanternes en collaboration avec la Corée du Sud. Plus de 1300 lanternes illumineront ainsi un tunnel de 35 mètres de long.

Des danseurs-athlètes donneront des spectacles dans le cadre du Bal de Neige 2013.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des danseurs-athlètes donneront des spectacles dans le cadre du Bal de Neige 2013.

Les amateurs retrouveront les incontournables, comme la patinoire du canal Rideau qui s'ouvrira pour une 43e saison, ainsi que le concours international de sculpture sur glace, dont le thème cette année sera le « jardin imaginaire ».

Les organisateurs espèrent que les conditions météorologiques seront meilleures qu'en 2012, alors que la saison de patinage du canal Rideau avait été une des plus courtes de l'histoire.

En raison du temps particulièrement doux, il n'y avait eu que 28 jours d'activités, alors que la moyenne des cinq dernières années était de 42 jours.

L'enjeu du financement

La CCN assure la moitié du financement de 4,4 millions de dollars du festival. Le gouvernement de l'Ontario y contribue également ainsi que des partenaires privés, lesquels sont devenus essentiels en période de compressions budgétaires.

Des partenariats non seulement au Canada mais qui proviennent de l'étranger. Ce qui fait en sorte que la programmation a probablement dans l'ensemble une envergure inégalée, malgré le fait que ce sera réalisé avec des ressources plus raisonnables, plus limitées.

Une citation de :Guy Laflamme, vp du marketing et des communications, CCN

La CCN estime que plus de 600 000 personnes participent chaque année au Bal de neige, dont le tiers se rend au Domaine des flocons. Une bonne proportion des participants provient de l'extérieur de la région de la capitale nationale.

Par ailleurs, les festivaliers pourront une fois de plus compter sur le service de navettes d'OC Transpo et de la Société des transports de l'Outaouais (STO) pour se déplacer entre les sites. Le Bus-O-Neige sera gratuit chaque fin de semaine du Bal de neige.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !