•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pallister défend son achat d'une maison de 2 M$

Le chef du Parti progressiste-conservateur du Manitoba, Brian Pallister, commente son achat d'une maison de 2 M$ à Winnipeg, durant un point de presse tenu le 10 décembre 2012 au palais législatif du Manitoba.

Visiblement ébranlé par les réactions à son achat d'une maison de deux millions de dollars à Winnipeg, Brian Pallister a insisté sur ses origines ouvrières et a fait valoir qu'il a dû se battre pour atteindre la réussite financière.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Piqué au vif par les réactions à son achat d'une maison à Winnipeg pour deux millions de dollars, le chef du Parti progressiste-conservateur du Manitoba (PC) a senti le besoin de rappeler qu'il a dû se battre vers le succès.

En point de presse au palais législatif lundi, Brian Pallister a fait valoir qu'il a grandi sur une ferme et vient d'un milieu ouvrier. Ses origines lui ont appris la valeur de la persévérance et du dur labeur, qu'il a mis en pratique pour réussir financièrement, a insisté le chef conservateur.

L'homme politique a clamé qu'il a pris des risques et investi au Manitoba en démarrant une entreprise dès son jeune âge. Il a également martelé que ses origines modestes façonnent les politiques qu'ils proposent.

M. Pallister a également souligné qu'il a un bon historique en gestion financière, tout en décochant une flèche à son opposant et premier ministre néo-démocrate, Greg Selinger. Celui-ci a reçu la pire note en matière de fiscalité responsable pour un premier ministre canadien, par l'Institut Fraser la semaine dernière.

Cliché de la résidence achetée par le chef du Parti progressiste-conservateur du Manitoba, Brian Pallister, en octobre 2012.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brian Pallister a fait l'acquisition en octobre, de cette résidence de 836 mètres carrés (9000 pieds carrés) au coût d'environ deux millions de dollars.

Photo : Sigmar Mackenzie Real Estate Services Ltd.

Vendredi, Radio-Canada a rapporté la confirmation, par le PC, de l'achat d'une résidence de deux millions de dollars par M. Pallister.

La transaction sur la construction de 836 mètres carrés (9000 pieds carrés) a été effectuée en octobre. La maison est située sur un terrain d'environ 4000 mètres carrés (1,7 acre), au bord de l'eau, dans le croissant Wellington.

Les impôts fonciers de la demeure sont évalués à 38 000 $.

L'association qui représente les agents immobiliers de la capitale manitobaine, WinnipegRealtors, a indiqué qu'il s'agit seulement de la deuxième fois dans l'histoire de la ville qu'une maison se vend à un tel prix.

Un professeur en sciences politiques à l'Université du Manitoba, Royce Koop, avait estimé vendredi que les politiciens comme M. Pallister devaient faire attention de ne pas sembler déconnectés de la population. Les partis politiques de droite ont tendance à connaître plus de succès quand ils attirent la classe moyenne, disait M. Koop.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !