•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le casse-tête des archivistes de la Ville de Québec

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada

Les archivistes de Québec sont aux prises avec d'importants problèmes d'administration liés au classement des nombreux documents que possède la capitale.

Ils ont 32 000 boîtes d'archives en leur possession, soit l'équivalent de 10 km de boîtes d'archives mises bout à bout.

Des milliers de photos, des plans, des actes de vente, des procès verbaux s'accumulent et les archivistes se font rares, souligne la directrice de la gestion des documents et des archives, Hélène Laverdure. « On a besoin de bras, on a besoin de gens qui vont nous aider à traiter, à épurer, à conserver l'essentiel », mentionne Mme Laverdure.

Le transfert du papier vers les documents électroniques permet de diminuer la quantité de documents papier à conserver. Toutefois, le virage n'est pas encore à point et les archives papier continuent à s'entasser.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Arts