•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bas-Saint-Laurent : des compressions impossibles à réaliser, plaide le recteur de l'UQAR

Le recteur de l'UQAR Jean-Pierre Ouellet

Le recteur de l'UQAR Jean-Pierre Ouellet

Photo : Photo UQAR

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le recteur de l'Université du Québec à Rimouski, Jean-Pierre Ouellet, affirme qu'il sera impossible pour son établissement d'appliquer les compressions de 2,8 millions de dollars imposée par le gouvernement du Québec d'ici la fin avril.

La coupe, telle qu'elle exigée pour l'année 2012-2013, c'est à peu près impossible d'y arriver. Même si on fermait le chauffage de l'Université, les réservoirs d'huile sont pleins, donc il n'y aurait pas d'économie.

Une citation de :Jean-Pierre Ouellet, recteur de l'Université du Québec à Rimouski

« Ça a été un peu un élément de surprise et de choc de voir l'ampleur de la coupe qui nous est demandée », a déclaré d'entrée de jeu Jean-Pierre Ouellet.

Le recteur explique que la marge de manoeuvre de la direction de l'UQAR est extrêmement limitée. Il affirme que le délai de quatre mois pour y arriver est beaucoup trop court pour appliquer de telles réductions de services. Il fait valoir que les sommes nécessaires sont déjà engagées pour l'année académique 2012-2013 et que l'UQAR ne dispose d'aucun surplus accumulé.

« C'est comme si on devait dire à la moitié de nos professeurs de l'UQAR qu'on les met à pied entre janvier et le 30 avril. Vous voyez un peu l'ampleur de ce qui nous est demandé! », s'est exclamé le recteur pour illustrer la problématique.

Il affirme qu'il réunira son équipe au cours des prochains jours, afin d'analyser en détails la situation.

Jean-Pierre Ouellet s'attend à des compressions encore plus importantes en 2013-2014. Le budget de l'UQAR s'élève à 75 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec