•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Léonard Otis reçoit le prix Laurent-Barré 2012 de l'UPA

Le forestier matapédien Léonard Otis

Le forestier matapédien Léonard Otis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Union des producteurs agricoles (UPA), qui tient son 88e congrès général annuel, annonce que Léonard Otis est le lauréat 2012 du prix Laurent-Barré.

Âgé de 89 ans, ce résident de Saint-Noël, dans la vallée de la Matapédia, a été syndicaliste agricole. Il a notamment occupé le poste de président de l'Union catholique des cultivateurs, l'ancêtre de l'UPA.

M. Otis, une figure marquante de l'aménagement forestier est un précurseur du développement durable. Il accueille avec humilité cette nouvelle marque de reconnaissance.

« Je suis un peu gêné d'en recevoir autant, parce que finalement on a fait ça en groupe. Cascades Cabano ne serait pas là si l'UPA ne s'en était pas occupé. Le programme forestier du Bas-Saint-Laurent qui est devenu un programme provincial, c'est aussi le syndicalisme agricole. L'UPA a joué un rôle de délégué industriel régional, puis pas ordinaire. »

— Une citation de  Léonard Otis

Plusieurs régions du Québec se sont inspirées de son concept de « ferme forestière » qui met en valeur l'aménagement du territoire. Dans son essai Une forêt pour vivre, M. Otis explique ce concept de gestion communautaire qui permet notamment de pouvoir faire vivre sa famille grâce à une exploitation respectueuse de la ressource.

L'UPA lui remet ce prix pour sa contribution exceptionnelle à l'agriculture, aux forêts et au syndicalisme agricole québécois.

Propos recueillis par Harold Michaud

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !