•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un important syndicat appelle à une grève générale en Tunisie

Des membres de l'UGTT manifestent à Tunis.

Des membres de l'UGTT manifestent à Tunis.

Photo : AP/Amine Landoulsi

Radio-Canada

L'Union générale tunisienne du travail (UGTT), le principal syndicat en Tunisie, a appelé mercredi à la tenue d'une grève générale dans tout le pays, le 13 décembre.

Cet appel est en réponse à l'attaque dont ont été victimes, mardi à Tunis, des membres de l'UGTT de la part de partisans du gouvernement dirigé par les islamistes.

Un responsable syndical a indiqué à l'AFP que la revendication principale est la dissolution de la Ligue de protection de la révolution, sorte de milice pro-pouvoir qui serait derrière les violences contre le siège de l'UGTT.

Pour sa part, le parti au pouvoir, Ennahda, reproche à l'UGTT de se mêler de politique et d'attiser les tensions sociales dans le pays.

La semaine dernière, une grève générale dans la province de Siliana avait dégénéré en affrontements avec la police pendant cinq jours.

C'est la troisième fois de son histoire que l'UGTT appelle à une grève nationale, après les événements de 1978 et du 12 janvier 2011, deux jours avant la chute du régime Ben Ali.

Forte d'un demi-million de membres, l'UGTT est la plus grosse organisation syndicale en Tunisie. Elle a marqué l'histoire du pays, notamment en s'impliquant dans la lutte contre la colonisation française.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International