•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ancien poste de police de St-Boniface : la vente est approuvée

L'ancien poste de police de Saint-Boniface

L'ancien poste de police de Saint-Boniface

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Comité permanent sur la propriété et le développement de la Ville de Winnipeg a approuvé à l'unanimité, vendredi matin, la vente de l'ancien poste de police de St-Boniface, sur le boulevard Provencher.

Marc et Sharon Fréchette ont offert à la ville un montant de 680 000 $ pour devenir propriétaires de l'édifice qu'ils souhaitent transformer en clinique bilingue.

Le conseiller de Saint-Boniface, Daniel Vandal, propose qu'une partie des sommes de la vente soit consacrée au réaménagement du boulevard et du parc Provencher.

« J'aimerais voir 200 000 $ investis dans le parc et 100 000 $ dans le boulevard Provencher », soutient-il.

La directrice de la Maison des artistes visuels francophones se réjouit de la vente et du projet de clinique bilingue. « Nous avons embrassé la nouvelle », affirme Liza Maheu.

Toutefois, le président de l'Association des résidents du Vieux Saint-Boniface, Walter Kleinschmit, s'inquiète que les plans puissent changer et voudrait des garanties.

« Dans le passé, ça s'est vu que des propositions présentées ne soient pas réalisées de la même façon ».

Il craint que l'acheteur ne revende le bâtiment et qu'il soit modifié, une fois entre les mains d'un nouveau propriétaire.

L'association souhaite que la Ville prévoie une clause qui protégerait l'ancien poste de police, peu importe qui est propriétaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !