•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg : Kelekis ferme

Une institution de Winnipeg fermera ses portes fin janvier.

Une institution de Winnipeg fermera ses portes fin janvier.

Photo : Google Street View

Radio-Canada

Une institution familiale de la rue Main, le restaurant C. Kelekis fermera ses portes le 30 janvier prochain.

L'annonce a été faite sur le site Internet du restaurant, qui occupe le même endroit près de l'avenue Redwood depuis 81 ans et a rempli un pan de mur de photos de clients connus.

« Tant d'amitiés sont nées avec les clients (...) Tous les contacts et toutes les discussions avec vous tous vont nous manquer », peut-on lire sur le web.

Le message précise encore que Mary Kelekis aura bientôt 88 ans et qu'elle mérite une pause dans sa routine quotidienne.

Tradition de famille

Mary Kelekis et sa soeur ont repris la gestion du restaurant de leur père, qui a commencé son commerce avec une charrette à bras avant les années 20. Il vendait du maïs soufflé et des cacahuètes

Chris et Magdalene Kelekis ont émigré au Canada en 1913 et se sont installés à Winnipeg en 1918 après avoir vécu à Montréal et Edmonton.

Dans les années 30, Chris Kelekis a transformé un modèle T de Ford en un wagon, avec l'aide de ses filles, et s'est rendu à de nombreux événements extérieurs de Winnipeg tels que des compétitions sportives et des foires.

Dans les années 40, il a ouvert deux restaurants, l'un rue Main, au coin de l'avenue Selkirk, et l'autre à l'emplacement actuel.

Kelekis a été l'un des premiers restaurants à proposer de la nourriture à emporter et il a connu un succès instantané.

En 1955, le patron a réalisé son rêve d'agrandir son restaurant situé à l'angle de Main et Redwood. (Source:restaurant Kelekis)

Manitoba

Société