•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cléac'h bientôt rejoint?

Armel Le Cléac'h
Armel Le Cléac'h Photo: AFP / JEAN-MARIE LIOT
Radio-Canada

L'écart entre le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), en tête du Vendée Globe, et ses poursuivants ne cesse de fondre.

L'allure rapide de ses compatriotes Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) et François Gabart (MACIF), désormais 2e et 3e, commence à se faire sentir derrière lui.

Dick n'était plus qu'à 20,3 milles nautiques du meneur au classement publié vendredi à 20 h (UTC), tandis que Gabart était à 44,9 milles.

Dick et Gabart, qui ont choisi de passer plus au sud, dans l'océan Atlantique, pour profiter d'un vent rapide et d'une mer plate, ont réussi leur pari, soit revenir à moins de 60 milles nautiques (111 km) de Le Cléac'h.

L'avance de ce dernier a déjà atteint jusqu'à 170 milles nautiques (315 km).

À 20 noeuds de moyenne durant la nuit, Dick a engrangé 456,8 milles nautiques (846 km). Gabart n'a pas eu le temps d'admirer l'île de Tristan da Cunha en raison de sa vitesse, de 17 à 20 noeuds. À ce rythme, le rapprochement est en vue.

Gabart a d'ailleurs établi un record au cours des 24 dernières heures en monocoque Imoca (18,28 m) en parcourant 482,91 milles (894,3 km) entre jeudi 11 h et vendredi 11 h.

« Les voiliers filent à vive allure vers la porte des Aiguilles située à près de 1200 milles, qu'ils devraient atteindre en moins de quatre jours, pour les premiers », a précisé le site officiel de la course.

Derrière les trois premiers, les 10 autres bateaux vont aussi vite. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) a repris la place de 4e à Alex Thomson (Hugo Boss) pour quelques milles.

Derrière, Jean Le Cam (Synerciel), Mike Golding (Gamesa) et Dominique Wavre (Mirabaud) affichent des vitesses élevées, jamais en dessous de 17 noeuds. Ils réduisent leur retard sur le trio de tête.

(The Associated Press)

Autres sports

Sports