•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les collectivités au N.-B. sont impuissantes devant les entreprises gazières

Équipement de recherche de gaz de schiste

De l'équipement de recherche de gaz de schiste

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les municipalités du Nouveau-Brunswick n'auront rien à dire lorsque des entreprises se présenteront chez elles pour extraire du gaz de schiste.

Les entreprises n'auront pas à s'entendre avec les communautés puisque, selon le ministre de l'Énergie, Craig Leonard, la gestion de cette ressource souterraine relève uniquement de la Couronne.

Le président de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick, Roger Doiron, est déçu.

« Ce qui m'inquiète, c'est de voir que le gouvernement veut faire en sorte que les municipalités n'aient rien à dire et que le tout revient au gouvernement. Je pense qu'à l'heure actuelle, les citoyens doivent quand même être inquiets. Pour nous, l'économie est importante, mais la santé des gens est aussi importante. La santé de l'environnement est importante. Les mesures qui ont été prises jusqu'à maintenant ne nous rassurent certainement pas », affirme Roger Doiron.

Le gouvernement provincial présentera le printemps prochain sa politique générale relative au développement de l'industrie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !