•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre de la Santé du N.-B. réagit aux inquiétudes des médecins de l'hôpital Dr-Georges-L.-Dumont

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Sugar Sammy entame une tournée pancanadienne en s'arrêtant à Winnipeg.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Hugh John Flemming, affirme vouloir faire le mieux pour la santé des patients. Selon lui, il n'est pas question de fermer un scanner en raison d'un mauvais calcul de budget ou en raison d'un quota atteint. Le ministre Flemming ajoute que ça ne sera pas la première fois qu'un budget sera adapté.

Le chef du service de radiologie de l'hôpital Dr-Georges-L.-Dumont confirmait hier sur nos ondes avoir reçu une directive du ministère de la Santé visant à réduire le nombre d'examens, servant au traitement du cancer, de 400 à 300 du scanner PET-CT.

Avec ce nombre insuffisant d'examens financés par la province, les médecins de l'hôpital se voient obligés de fermer le scanner pour 3 mois et demi pour boucler l'année financière. Cette situation qui pourrait avoir d'importantes conséquences sur les patients.

Selon l'opposition officielle, le gouvernement n'assume pas ses responsabilités en limitant le nombre d'examens. Donald Arsenault, critique en matière de Santé, trouve la situation décevante et continuera à questionner le ministre.

Le gouvernement conservateur de Bernard Lord avait promis lors de l'annonce de l'implantation de 2 scanners PET-CT, de financer les examens. Sept ans plus tard la province finance une seule journée d'examens par semaine, et limite le quota total 1000 examens pour les hôpitaux de Dr-Georges-L.-Dumont et de Saint-Jean.

De toutes les provinces qui possèdent un scanner PET-CT, le N.-B. est celle qui finance le moins ce genre d'examens au Canada en comparaison au Québec qui est celle qui en finance le plus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie