•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Haute-Gaspésie : la qualité de l'eau inquiète la population

Rivière Cap-Chat

Rivière Cap-Chat

Photo : Joane Bérubé

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La qualité de l'eau potable et l'assainissement des eaux usées sont les deux principaux sujets de préoccupation de la population, selon la consultation menée par le Conseil de l'eau du nord de la Gaspésie.

Le Conseil terminait la semaine dernière sa consultation menée dans cinq municipalités du nord de la Gaspésie.

L'organisme s'affaire à tracer le portrait de tous les bassins versants du nord de la péninsule afin de déposer un plan directeur sur la gestion de l'eau dans cette partie de la Gaspésie.

La directrice du Conseil de l'eau du nord de la Gaspésie, Suzanne Fournier, explique que plusieurs problèmes ont été soulevés lors de la tournée de consultation. « Il y en a encore des installations septiques sur le bord des lacs qui ne sont pas adéquates, des fosses septiques qui sont non conformes », énumère Mme Fournier. Cette dernière ajoute que des municipalités sont toujours sans système d'assainissement des eaux. « On pourrait nommer la Ville de Cap-Chat », souligne Mme Fournier.

Les inondations des dernières années soulèvent aussi des inquiétudes chez les propriétaires riverains. Le printemps, les crues grugent du terrain le long des rivières et inondent les terres basses.

Des résidents pensent même qu'ils devront un jour quitter les lieux. Suzanne Fournier confirme que plusieurs rivières sont préoccupantes : « On nous a parlé de la rivière Cap-Chat, de la rivière Sainte-Anne, de la rivière Mont-Saint-Pierre, de la Mont-Louis, de celle de Gros-Morne. »

Le Conseil de l'eau doit préparer un plan d'action qui sera soumis à une nouvelle consultation publique l'an prochain. Le plan doit établir un diagnostic, cibler les enjeux et déterminer les priorités d'action pour préserver la qualité de l'eau et l'intégrité des berges.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec