•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux commissaires unis

François Boileau et Graham Fraser

François Boileau et Graham Fraser

Photo : Karim Djinko

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Commissaire aux langues officielles du Canada et le Commissaire aux services en français de l'Ontario unissent leurs efforts pour mieux défendre les droits linguistiques des francophones.

Graham Fraser et François Boileau ont signé une entente qui permettra aux deux organismes d'échanger des informations tout en facilitant leur accès.

Cette entente est motivée par la difficulté de savoir à quel Commissaire s'adresser pour faire valoir ses droits linguistiques, selon l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO).

« Les gens ne font pas la distinction entre le bureau des postes, le site historique qui est en Ontario, mais qui est géré par le Fédéral, les hôpitaux », dit Gilles Marchildon, président de l'ACFO Toronto

L'entente entre les deux organismes permettra d'acheminer la plainte au bon endroit, en cas d'erreur.

Le Commissaire aux langues officielles du Canada et son homologue provincial parleront également d'une seule voix sur certains dossiers.

« Les Jeux Pan Am en 2015 sont le meilleur exemple, parce qu'ils vont avoir à répondre en matière de normes de services en français à des normes de français qui devraient être communes. Ils ne devraient pas répondre à deux Commissaires », indique François Boileau

Le Commissaire aux langues officielles du Canada précise que l'accord officialise des échanges qui existaient déjà au niveau informel.

Graham Fraser espère en venir à une entente similaire avec son collègue du Nouveau-Brunswick

« Avec le Nouveau-Brunswick et l'Ontario, il y a des convergences, mais dans d'autres provinces, il n'y a pas le même cadre législatif » mentionne-t-il.

Les Commissaires de ces deux provinces participent d'ailleurs depuis cet été à une étude sur l'accès à la justice initiée par M. Fraser.

D'après un reportage de Karim Djinko

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !