•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de Marcel Beaudry

Le journaliste Mathieu Lacombe revient sur les accomplissements professionnels de Marcel Beaudry
Radio-Canada

L'ancien président de la Commission de la capitale nationale et ex-maire de Hull, Marcel Beaudry, est décédé vendredi soir. Il était âgé de 79 ans et souffrait d'un cancer généralisé.

Avocat de profession, M. Beaudry a été l'avocat de la Ville de Hull et de la Société de transport de l'Outaouais pendant plus de vingt ans, dans les années 1970 et 1980.

M. Beaudry a été maire de Hull pendant neuf mois, de 1991 à 1992. Par la suite, il a occupé les fonctions de président de la CCN de 1992 à 2006.

Sous sa direction, la CCN a développé le secteur du lac Leamy, la rue Jacques-Cartier et le quai de Hull. Il a aussi mis sur pied un plan de transport interprovincial.

L'ex-maire de Gatineau Robert Labine a indiqué que M. Beaudry avait marqué la région. Il s'est souvenu d'un homme sociable et jovial qui a aidé au développement du centre-ville du secteur de Gatineau.

C'était un homme qui ne perdait pas de temps. Il avait le sens des affaires aussi.

Robert Labine, ex-maire de Gatineau

Pendant ses 14 années à la tête de la CCN, Marcel Beaudry amorce une restructuration qui a réduit de moitié le nombre d'employés. L'organisme devient aussi plus transparent. Les réunions deviennent publiques.

Marcel Beaudry et Jean Chrétien lors de l'inauguration des travaux du Musée canadien de la guerre, en novembre 2002.Marcel Beaudry et Jean Chrétien lors de l'inauguration des travaux du Musée canadien de la guerre, en novembre 2002.

Le dirigeant a aussi inauguré le projet du boulevard de la Confédération et il a lancé l'exploitation des plaines LeBreton, où sera construit le Musée canadien de la guerre.

Il a aussi réalisé le projet d'élargissement du pont Champlain.

Malgré tout, certains projets ont créé de la controverse, comme la construction de l'ambassade américaine à deux pas de la colline du Parlement. De plus, il a dû reculer dans certains dossiers, notamment pour la construction d'un terrain de golf avec l'agrandissement du Casino du Lac-Leamy au début des années 2000.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, a tenu à souligner l'engagement de M. Beaudry auprès de la région. « Il était dévoué au service du public, adorait sa ville et la région de la capitale nationale. Son empreinte dans notre communauté y restera pour toujours », a-t-il souligné, par voie de communiqué.

Au service de sa communauté

Marcel Beaudry s'est impliqué dans plusieurs organismes communautaires, dont la Société Alzheimer du Canada. Il a présidé de nombreuses campagnes de financement pour l'Université d'Ottawa, Centraide, le sport amateur et de la sécheresse en Éthiopie. Il tentait également de venir en aide aux sans-abris.

La députée de Hull à l'Assemblée nationale, Maryse Gaudreault, se souvient d'un homme généreux qui avait à coeur les oeuvres caritatives.

Quand un organisme pouvait avoir l'appui de Marcel Beaudry pour sa campagne de financement, c'était une réussite assurée!

Maryse Gaudreault, députée de Hull

M. Beaudry a reçu de nombreuses distinctions, dont la Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération, en 1992, et l'Ordre de Gatineau, en 2007. Ce dernier hommage était « très mérité » en raison de sa « carrière exceptionnelle », a rappelé, samedi midi, le maire de Gatineau, Marc Bureau, ému.

En 2005, le commissaire aux langues officielles lui a aussi remis le Prix Léon, offert à un dirigeant d'une institution fédérale qui a fait preuve de direction en matière de langues officielles.

L'Université d'Ottawa lui a remis un doctorat honorifique en 1993.

Pour sa part, l'ex-maire de Gatineau, Yves Ducharme, se souvient du moment où Marcel Beaudry a quitté la présidence de la CCN. « Tu peux quitter l'esprit en paix. Tu as fait ta place dans l'histoire de l'Outaouais », lui a-t-il alors dit.

Ottawa-Gatineau

Société