•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les listes d'attente pour les foyers de soins au Nouveau-Brunswick s'allongent

La Coalition pour les droits des aînés demande à la province d'inciter les personnes âgées à rester chez elles plus longtemps

La Coalition pour les droits des aînés demande à la province d'inciter les personnes âgées à rester chez elles plus longtemps

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Coalition pour les droits des aînés demande à la province d'inciter les personnes âgées à rester chez elles plus longtemps, en améliorant les soins à domicile.

Cette demande fait partie d'une série de recommandations que le groupe a dévoilée aujourd'hui, pour que les aînés profitent de soins adéquats au Nouveau-Brunswick.

La Coalition pour les droits des aînés demande à la province de l'écouter. Elle estime que plus de 800 personnes âgées attendent une place dans un foyer et que, de ce nombre, environ 550 occupent un lit dans un hôpital du Nouveau-Brunswick.

Hector Cormier, un défenseur des intérêts des aînés.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Hector Cormier, un défenseur des intérêts des aînés.

Hector Cormier, un défenseur des intérêts des aînés, trouve que c'est une injustice et affirme que les personnes âgées deviennent de plus en plus malades et de moins en moins mobiles lorsqu'ils doivent rester dans un hôpital.

La Coalition pour les droits des aînés souhaite que les aînés soient en mesure de vivre chez eux, le plus longtemps possible, pour améliorer leur qualité de vie, et désengorger les listes d'attente.

CLAIRE GAY, vice-présidente de la Coalition pour les droits des aînés et des résidants des foyers de soinsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

CLAIRE GAY, vice-présidente de la Coalition pour les droits des aînés et des résidants des foyers de soins

Selon la vice-présidente de la Coalition, Claire Gay, la province pourrait en ressortir gagnante. Elle croit que le système de soins à domicile en place, à l'heure actuelle, est défaillant, et ne parviendrait pas à soutenir une demande croissante de la part des aînés.

La Coalition demande au gouvernement de créer un réseau public de soutien à domicile pour les aînés qui relèverait des réseaux de santé de la province. La Coalition présentera son plan officiel le 6 décembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie