•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba toujours pas remis des inondations de 2011

Une résidence inondée sur la réserve de la Première Nation Lac Saint-Martin

Plus de dix mois après l'évaucation des résidents de la Première Nation Lac Saint-Martin à cause des inondations du printemps dernier, le gouvernement manitobain envisage de reconstruire la réserve.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La plupart des Manitobains déplacés à la suite des inondations de 2011 sont rentrés chez eux et 70 % des demandes d'indemnisation ont été traitées, selon la province.

Le coût pour la lutte contre les inondations, la reconstruction et l'assistance dépasse le milliard de dollars. Il s'agit de l'effort de reconstruction après inondations le plus important depuis les années 50, a souligné vendredi le ministre de l'Infrastructure et des Transports, Steve Ashton.

Au cours du printemps et de l'été, les experts ont fait 2500 évaluations des dommages aux structures, selon la province.

Le gouvernement manitobain se félicite de la construction du canal d'urgence entre le lac Saint-Martin et le lac Winnipeg pour faire baisser de 60 à 90 centimètres les niveaux des lacs Manitoba et Saint-Martin.

Le niveau du lac Manitoba atteint actuellement 247 mètres, ce qui est normal, selon la province.

Au plus fort de l'inondation de 2011, 7000 personnes avaient été évacuées, dont 276 familles autour du lac Manitoba.

Deux cents de ces familles sont rentrées chez elles au cours de l'été et 20 autres devraient pouvoir regagner leur maison au cours des semaines à venir.

La province a dépensé jusqu'à présent :

  • Aide à l'agriculture : 359 millions de dollars
  • Aide pour les maisons et chalets : 48 millions de dollars
  • Aide financière en cas de catastrophe : 289 millions de dollars
  • Lutte et protection contre les inondations, mesures d'atténuation, restauration : 240 millions de dollars
  • Canal d'urgence et autres travaux d'infrastructure : 89 millions de dollars

Les Premières Nations ont été durement touchées par les inondations. Seize communautés ont fait l'objet d'évacuations. Aujourd'hui, six d'entre elles sont toujours relogées.

Les inondations de 2011 ont été les plus importantes dans l'histoire du Manitoba en terme d'étendue géographique. La province a reçu trois fois plus de demandes d'indemnisation qu'après l'inondation du siècle, en 1997.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !