•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspésie-Les Îles : vers un réseau intégré de transport collectif

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Réseau de transport collectif de la Gaspésie et des Îles envisage de créer un partenariat avec la compagnie Orléans Express. La direction du Réseau voudrait développer un maillage entre un service de transport interurbain et ses circuits locaux.

Le directeur du réseau collectif, Ambroise Henry, confirme que d'ici quelques mois, le transporteur Orléans Express sera invité à discuter de partenariat. « Orléans Express est un transporteur important en Gaspésie qui fait de l'interurbain. Alors, pourquoi ne pas développer une vision pour maximiser les places à bord des différents transports? », demande M. Henry.

Ce dernier explique que le Réseau pourrait ainsi intégrer le service interurbain à ses circuits locaux ce qui permettrait de créer un guichet unique pour le transport collectif en Gaspésie. Tout ça viendrait bonifier l'offre globale, ajoute M. Henry.

L'an prochain, le Réseau tracera le bilan de ses trois premières années d'exploitation. Pour ce faire, il organisera des consultations auprès des entreprises et de la clientèle. Les circuits seront revus, d'autres pourront être créés, selon les besoins. Ce sera également la première année de gestion de la Régie intermunicipale qui héritera du service.

Ce sont les revenus de la nouvelle taxe de 1 ¢ le litre d'essence qui permettent le développement du transport collectif en Gaspésie. Le nouveau service de transport passe ainsi de projet-pilote à service permanent. « Quand on va mettre un projet en place, on va avoir l'argent, l'année d'après, pour l'assurer », commente Ambroise Henry.

Le Réseau disposera d'un budget estimé entre 1 million et 1,5 million par année grâce à la taxe sur l'essence.

Cette année, le réseau compte réaliser 80 000 déplacements comparativement à 33 000 lors de sa première année d'implantation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec