•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un barbier peut-il refuser de coiffer une femme?

Accessoires de barbier

Accessoires de barbier

Radio-Canada

Un médiateur de la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) va se pencher sur le cas d'une Torontoise qui a porté plainte après qu'un barbier musulman eut refusé de la coiffer en raison de ses croyances religieuses.

Faith McGregor s'est présentée en juin dernier au salon de coiffure d'Omar Mahrouk, au centre-ville de Toronto, demandant une coupe de type homme d'affaires.

M. Mahrouk lui a répondu qu'il coiffait seulement les hommes parce que, selon les pratiques de sa foi musulmane, il ne peut pas toucher à une femme, sauf s'il s'agit d'un membre de sa famille, comme sa fille.

La cliente de 35 ans a porté plainte contre lui auprès de la CODP, disant qu'il s'agissait d'un cas de discrimination sexuelle. Le barbier, de son côté, cite son droit à la liberté religieuse.

Hausse des cas

La Commission dit faire face à un nombre croissant de plaintes touchant à des « droits concurrents » qui opposent deux individus, comme dans cette situation.

Mme McGregor et M. Mahrouk doivent tenter de régler la question en présence d'un médiateur en février. Sinon, un arbitre de la Commission sera appelé à trancher.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Droits et libertés

Société