•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mineurs chinois : des syndicats demandent une injonction pour stopper leur arrivée

Un mineur debout dans un tunnel

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux syndicats de la construction ont demandé au juge de la Cour fédérale, Douglas Campbell, une injonction pour empêcher l'arrivée de travailleurs temporaires chinois en Colombie-Britannique.

L'avocat des syndicats représentant des conducteurs d'engins de construction et des travailleurs spécialisés de la construction (International Union of Operating Engineers et Construction and Specialized Workers' Union) a déclaré mercredi soir à Vancouver que des travailleurs canadiens qualifiés veulent ces emplois.

« Ces emplois ont été offerts à des centaines de travailleurs temporaires étrangers, avant que des Canadiens n'aient eu la chance de postuler », soutient Charles Gordon.

« Nous cherchons à empêcher que davantage de travailleurs étrangers viennent au Canada avec des permis relatifs au marché du travail qui n'ont pas été délivrés correctement aux dires mêmes du gouvernement », explique l'avocat.

L'avocat qui représente l'entreprise HD Mining affirme quant à lui que l'embauche des mineurs s'est faite en suivant et en respectant les lois, et que repousser leur arrivée serait catastrophique.

Toutefois, le gouvernement fédéral a dit la semaine dernière qu'il se pencherait sur le Programme des travailleurs étrangers et temporaires en raison de problèmes plus larges soulevés par l'embauche de ces 201 travailleurs chinois.

La ministre des Ressources humaines Diane Finlay avait alors soutenu dans un communiqué que le gouvernement n'est pas convaincu que la mine a respecté tous les règlements lorsqu'elle a demandé des permis pour travailleurs étrangers pour le projet de mine près de Tumbler Ridge, dans le nord-est de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !