•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prison à vie pour Curtis Bonnell

La famille de Hilary Bonnell à la suite de la sentence de Curtis Bonnell

La famille de Hilary Bonnell à la suite de la sentence de Curtis Bonnell

Radio-Canada

Curtis Bonnell reçoit une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans, pour le meurtre prémédité de sa cousine, Hilary Bonnell, en 2009. Cependant, il existe dans son cas une clause qui pourrait permettre une demande de libération après 15 ans.

Le juge qui a présidé le procès a permis aux proches de la victime de s'exprimer sur l'affaire et sur ses répercussions sur la famille. Les témoignages ont été touchants. Pam Fillier, la mère de la victime, en a profité pour souhaiter que la mort de sa famille hantera Curtis Bonnell pour le reste de ses jours. Elle a aussi ajouté qu'elle serait présente en cours à chaque demande de libération, pour s'assurer que Curtis Bonnell demeure en prison.

Un jury a reconnu la culpabilité de Curtis Bonnell, 32 ans, après six heures et demie de délibérations. Le procès s'est déroulé à Mirammichi.

Selon les preuves présentées au procès, Curtis Bonnell avait dit aux policiers, à son père et à un sage de la communauté d'Esgenoopetitj qu'il avait tué Hilary. La défense a soutenu qu'il avait fait cette confession en raison de la pression exercée par les policiers.

Hilary Bonnell a été portée disparue à Esgenoopetitj le 5 septembre 2009. Deux mois plus tard, Curtis Bonnell a mené les policiers à l'endroit où il a déclaré avoir enterré sa cousine. Il est derrière les barreaux depuis novembre 2009.

Justice

Société