•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ancien couvent de Gravelbourg : divergences sur le coût des rénovations

Ancien couvent de Gravelbourg

Ancien couvent de Gravelbourg

Radio-Canada

Selon les estimations de la Division scolaire Prairie South, la rénovation du couvent Jésus-Marie de Gravelbourg en Saskatchewan pourrait coûter jusqu'à 20 millions de dollars, ce que conteste un groupe de citoyens voué à la sauvegarde de l'édifice.

Le couvent abrite l'école élémentaire de Gravelbourg, mais la division scolaire a reçu l'approbation provinciale nécessaire pour quitter l'édifice et déménager vers un établissement plus petit en 2016.

Sans vocation, l'édifice presque centenaire pourrait être détruit si la division scolaire refuse de le rénover. La division indique toutefois que les estimations qu'elle a reçues sont hors de prix.

« Nos architectes parlent d'un montant allant jusqu'à 20 millions [de dollars]. Nous n'avons pas cet argent », avertit la présidente de la division scolaire, Colleen Christopherson-Côté.

L'organisation tient des discussions avec le Comité des amis du couvent de Gravelbourg, créé à l'automne 2011.

Selon le président du comité et maire de Gravelbourg, Réal Forest, le coût des rénovations est plus modeste que l'estimation de Mme Christopherson-Côté.

Il indique que selon certains, les estimations auraient été poussées à la hausse pour servir les intérêts de la division.

« Je pense qu'on a peut-être aussi exagéré le montant pour arriver à la conclusion qu'on voulait, c'est-à-dire qu'on visait vraiment la construction d'une nouvelle école attachée à l'école secondaire actuelle », suppose-t-il.

M. Forest ajoute qu'une rénovation serait tout de même de l'ordre de quelques millions.

Qu'importe la question du coût des rénovations, l'achat du bâtiment de près de 8400 mètres carrés, reste à régler. Mme Christopherson-Côté croit que le prix de revente pourrait être d'un montant symbolique.

« Cela pourrait être 1 $, cela pourrait être 100 $, ce genre de choses », évoque-t-elle.

Intérêts de la part d'entrepreneurs

Le groupe de citoyens de Gravelbourg qui souhaite la sauvegarde du bâtiment a créé des sous-comités dédiés à l'héritage et aux finances, à la santé et à l'habitation.

Louis Stringer, un bénévole, explique que le sous-comité Héritage et finances qu'il dirige a la tâche d'analyser l'existence d'un marché pour le développement de condos dans un édifice historique.

Un constructeur d'immeubles en copropriété de la Saskatchewan, qui se dit sensible au patrimoine architectural, a fait une tournée de l'ancien couvent en septembre.

« La réaction initiale a été positive, ils ont été impressionnés par l'état de l'édifice, et eux aussi ont vu le grand potentiel », raconte le maire Forest.

Un autre investisseur songerait à convertir une partie du couvent en logement avec assistance pour résidents en perte d'autonomie.

La prochaine réunion du comité de sauvegarde est prévue mercredi.

D'après des reportages de Louise Thibault

Habitat

Société