•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Est du Québec : fermeture dénoncée de la bibliothèque de l'Institut Maurice-Lamontagne

Bibliothèque de l'Institut Maurice-Lamontagne

Radio-Canada

Six plaintes ont été déposées jusqu'à maintenant au Commissariat aux langues officielles pour dénoncer la fermeture de la bibliothèque de l'Institut Maurice-Lamontagne de Mont-Joli à l'automne 2013.

La plus récente provient du député bloquiste Jean-François Fortin. Les plaignants réclament le maintien de la seule bibliothèque qui dessert la communauté scientifique francophone du pays.

Selon le président du conseil régional de l'Alliance de la fonction publique du Canada, Benoît Thibault, il s'agit d'une perte inestimable pour les chercheurs.

« Les employés sont un peu outrés justement, je vous dirais que c'est un service essentiel dans un centre de recherche. On se demande le fait qu'elle soit fermée si on va continuer d'avoir des services dans notre langue », indique-t-il.

Une bibliothèque spécialisée

La collection de la bibliothèque de l'Institut Maurice-Lamontagne est composée de 61 000 livres, ouvrages et monographies scientifiques qui traitent du domaine maritime dans les deux langues officielles.

Le milieu politique s'insurge contre la décision du gouvernement conservateur de transférer tous les documents dans un centre de recherche de la Nouvelle-Écosse qui les numérisera en partie.

Jean-François FortinAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean-François Fortin annonce son intention de briguer la direction du Bloc québécois, le 17 septembre.

On dit que la connaissance en français n'est pas une priorité au Canada.

Jean-François Fortin, député bloquiste

Le député néo-démocrate, Philip Toone, voit cette fermeture comme une « attaque pour les gens en région et les minorités linguistiques ».

Parmi les six plaintes déposées, cinq ont été jugées recevables.

D'autres plaintes pourraient s'ajouter, notamment de l'Alliance de la fonction publique du Canada qui représente plusieurs employés de l'Institut Maurice-Lamontagne.

Est du Québec

Politique