•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cérémonie à Shannon pour les victimes du TCE

Une cinquantaine de personnes ont participé à la cérémonie.
Une cinquantaine de personnes ont participé à la cérémonie.
Radio-Canada

Des citoyens de Shannon ont commémoré samedi, pour une quatrième année consécutive, la mémoire de ceux qui ont perdu la vie des suites possibles de leur exposition au trichloroéthylène (TCE).

Une cinquantaine de personnes ont marché symboliquement en soutien aux victimes avant de converger vers le Chalet des Sports de Shannon pour la cérémonie.

Chaque année, les citoyens commémorent les centaines de personnes qui seraient mortes après avoir été exposées au TCE, un solvant autrefois utilisé pour le nettoyage du matériel militaire par l'ancienne usine de munitions SNC Technologies de Valcartier.

Rappelons que les résidents de Shannon ont intenté un recours collectif contre le gouvernement fédéral dans cette affaire. Ils ont remporté une bataille partielle en juin. Le juge Bernard Godbout de la Cour supérieure a reconnu la pollution de l'eau, mais il a rejeté la corrélation entre le TCE et les cas de cancers.

Il a autorisé des indemnisations, mais seulement pour les résidents d'un secteur appelé « triangle rouge ». Le Regroupement des citoyens a décidé de porter la cause en appel.

Jeudi, la Défense nationale a présenté son plan de décontamination de l'eau polluée dont les travaux doivent commencer en 2015.

Les citoyens se disent satisfaits de voir que le dossier avance, mais plusieurs ont critiqué certains éléments du plan, dont l'idée de rejeter les eaux traitées dans la rivière Jacques-Cartier.

Québec

Société