•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Casino en ligne : la province pourrait être forcée de négocier avec SIGA

Jeu en ligne
Radio-Canada

Le lancement d'un site internet de jeux de hasard pourrait forcer la Saskatchewan à négocier avec la Commission autochtone des jeux de hasard de la Saskatchewan, SIGA, estime le professeur de droit de l'Université de la Saskatchewan, Norman Zlotkin.

La ministre saskatchewanaise responsable des jeux de hasard, Donna Harpauer, a déclaré lundi que son gouvernement ne permettra pas que des sites de jeux de hasard en ligne soient hébergés par des compagnies situées sur son territoire.

La ministre a fait cette déclaration en réponse à l'ancien chef de la Première Nation White Bear, Bernie Shepherd, qui a déclaré récemment qu'il lancerait le premier casino en ligne de la Saskatchewan mardi.

Ce dernier est pdg de l'entreprise Northern Bear Casino et il a affirmé qu'il ouvrirait les portes de son établissement virtuel sans l'approbation du gouvernement provincial.

Norman Zlotkin ne croit pas que la province traînera les instigateurs du site devant les tribunaux.

Il s'attend plutôt à ce que le gouvernement saisisse l'occasion pour négocier avec SIGA au sujet de la répartition des profits du jeu en ligne.

Le professeur de droit note que Bernie Shepherd a déjà utilisé cette stratégie politique.

Il était chef de la Première Nation White Bear en 1993, lorsque celle-ci a ouvert le premier casino dans une réserve de la Saskatchewan, sans l'approbation du gouvernement provincial.

Le bras de fer qui a suivi avait permis d'arriver à une entente entre la province et la Fédération des nations indiennes de la Saskatchewan pour la gestion des casinos.

Saskatchewan

Autochtones