•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Glen Murray devrait annoncer sa candidature à la direction du Parti libéral de l'Ontario dimanche

Glen Murray

L'ancien maire de Winnipeg Glen Murray est devenu ministre de la Recherche, après son élection dans Toronto-Centre aux partielles de 2010. Il fait face à une candidate vedette du NPD, l'infirmière de rue Cathy Crowe.

Photo : Parti libéral

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Glen Murray, ministre de la Formation, des Collèges et Universités du gouvernement ontarien, a démissionné de son poste samedi matin pour probablement se présenter à la succession de Dalton McGuinty.

Le député provincial de la circonscription de Toronto-Centre a annoncé sa démission sur Twitter vers 11h.

Dans un autre tweet, il ajoute qu'il fournira plus de détails sur sa décision lors d'une conférence de presse dimanche.

Il devrait y faire l'annonce officielle de sa candidature.

Glen Murray a été le maire de Winnipeg entre 1998 et 2004. Il a été élu à l'Assemblée législative de l'Ontario lors d'une élection partielle en 2010. Il a été réélu en 2011 puis est devenu ministre au sein du gouvernement libéral minoritaire.

Le député provincial de Kitchener-Centre, John Milloy sera assermenté au ministère de la Formation, des Collèges et Universités en début de semaine prochaine tout en continuant à assumer les fonctions de ministre des Services sociaux et communautaires.

Vendredi matin, Kathleen Wynne, a également démissionné du gouvernement. Le premier ministre démissionnaire, Dalton McGuinty, a ensuite confirmé qu'elle cherchait à lui succéder. Elle doit en faire l'annonce officielle lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !