•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Argentine : le droit de vote abaissé à 16 ans

Cristina Kirchner

La présidente de l'Argentiine, Cristina Kirchner

Photo : AFP / Daniel Garcia

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Argentins auront maintenant accès aux urnes dès 16 ans. La Chambre des députés a approuvé, dans la nuit de mercredi à jeudi, l'abaissement du droit de vote de 18 ans à 16 ans.

La loi avait déjà été acceptée par le Sénat il y a quelques semaines. En vertu de la modification, les jeunes de 16 ans et de 17 ans auront le droit de voter, mais conserveront aussi celui de ne pas le faire, contrairement à leurs aînés. En Argentine, le vote est obligatoire pour les 29 millions d'électeurs âgés de plus de 18 ans.

Cette nouvelle loi offre environ un million de nouveaux électeurs à l'Argentine, dont beaucoup seraient des partisans de l'actuelle présidente, Christina Kirchner.

La loi a été votée par 131 voix contre 2 et une abstention. Toutefois, l'opposition s'était retirée pour protester.

Stratégie dénoncée

Cette loi a fait bondir les partis d'opposition. Ceux-ci estiment que la mesure est une tactique du gouvernement pour obtenir plus de voix. De cette façon, croient les partis d'opposition, le gouvernement actuel s'assure de décrocher plus de sièges lors des prochaines élections législatives, en 2013.

Un plus grand nombre de députés permettrait au gouvernement d'avoir le poids nécessaire pour changer la Constitution, afin de permettre à Mme Kirchner de se présenter une nouvelle fois au poste de présidente, ce qui est présentement impossible.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !