•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Curiosity, comme sur une île hawaïenne

Les couleurs de l'image à gauche ne sont pas modifiés, montrant la scène telle qu'elle apparaît sur Mars. L'image de droite a été équilibrée pour montrer ce à quoi la même zone pourrait ressembler dans les conditions d'éclairage sur la Terre.
Les couleurs de l'image à gauche ne sont pas modifiés, montrant la scène telle qu'elle apparaît sur Mars. L'image de droite a été équilibrée pour montrer ce à quoi la même zone pourrait ressembler dans les conditions d'éclairage sur la Terre. Photo: NASA
Radio-Canada

Les premières analyses des échantillons du sol martien montrent une grande ressemblance avec celui des îles hawaïennes.

En fait, la minéralogie de cette région de Mars est similaire à celle des sols basaltiques d'origine volcanique d'Hawaï.

Le robot avait procédé, il y a deux semaines, à la première saisie de trois échantillons de sable à l'aide de sa pelle placée au bout de son bras de 100 kg.

Ce sable a d'abord été filtré afin de ne retenir que les particules de taille inférieure à 150 micromètres.

Ces dernières ont ensuite été versées à l'intérieur du robot, dans 26 éprouvettes qui alimentent son laboratoire chimique appelé ChemMin. C'est ainsi que les scientifiques ont pu analyser leur composition et leur structure.

La NASA s'attendait à retrouver du basalte dans les échantillons, une roche qui se forme lors du refroidissement du magma au contact de l'air ou de l'eau. En fait, l'analyse du rocher Coronation plus tôt dans la mission avait montré qu'il était d'origine basaltique.

L'identification des minéraux dans les roches et le sol est cruciale afin d'évaluer les conditions environnementales passées sur la planète. C'est que chaque minéral enregistre les conditions dans lesquelles il a été formé.

La NASA publiera les détails de cette analyse dans les prochains jours.

Le saviez-vous?

Curiosity est une sonde robotisée de 900 kg, de la taille d'une petite voiture, et dotée de 10 instruments de mesure et d'observation. Elle a coûté 2,5 milliards de dollars américains et pourrait permettre d'établir si l'environnement de Mars a un jour été propice au développement de la vie.

Science