•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des transactions à la Bourse de New York

Réouverture de la Bourse de New York

Réouverture de la Bourse de New York

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après une pause de deux jours en raison du passage de l'ouragan Sandy sur le nord-est des États-Unis, la Bourse de New York a repris ses activités mercredi matin. À la fermeture des marchés, le Dow Jones était resté stable, en perte de 0,08 %, alors que le S&P 500 était en perte de 0,06 %. De son côté, le NASDAQ reculait de 0,36 %.

Toutefois, bien que les échanges aient repris mercredi, ils étaient considérablement réduits.

« Les volumes sont environ 30 % plus faibles qu'habituellement à cette heure-là de la séance [mi-séance] sur l'indice Dow Jones », notait un vendeur d'actions d'une grande banque italienne, travaillant depuis chez lui, dans le nord de Manhattan, ses bureaux à Wall Street n'ayant pas d'accès à Internet.

Par ailleurs, en début de séance, la société de courtage Knight Capital, victime de « problèmes d'électricité », selon la chaîne CNBC, a demandé à ses clients de faire effectuer leurs transactions ailleurs.

Mais dans l'ensemble, aucun titre ne plongeait ou n'évoluait de manière anormale à New York, et les cotations se déroulaient dans le calme.

Le quartier de Wall Street a été l'un des plus touchés de la métropole par les inondations et les pannes à la suite du passage de Sandy. Dans un communiqué, l'opérateur boursier Nyse Euronext précise toutefois que le parquet de la Bourse de New York et son édifice sont « totalement opérationnels ».

La fermeture de la Bourse de New York deux jours de suite en raison de mauvaises conditions météorologiques est rarissime. La fois précédente, c'était en 1888 lors d'une tempête hivernale qui avait laissé quelque 12 mètres de neige par endroits.

Marchés internationaux

Mardi, les marchés mondiaux ont rebondi, mais le nombre des transactions est resté particulièrement bas. À Francfort, en Allemagne, le volume des échanges a été près de deux fois moins important que la moyenne quotidienne de la semaine dernière. Les transactions ont aussi été particulièrement en baisse à Paris.

Le marché américain avait clôturé la séance de vendredi presque stable.

Avec les informations de Reuters, Agence France-Presse, et Le Monde

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !