•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tempête Sandy s'abat sur la côte est américaine

Radio-Canada

Le président américain Barack Obama a décrété l'état de « catastrophe majeure » dans l'État de New York après le passage de la tempête post-tropicale Sandy, qui a balayé la côte est des États-Unis au cours des dernières heures.

Poussée par des vents soufflant à plus de 125 km/h, Sandy a touché terre lundi soir dans l'État du New Jersey. Elle s'est rapidement abattue sur les zones côtières, déferlant une vague de plus de 4 mètres à New York et affaiblissant tout le réseau de transports de la métropole américaine.

En 108 ans d'existence, le métro de New York n'a d'ailleurs jamais connu un pareil désastre, selon le président du Metropolitain Transportation Authority, Joseph J. Lhota. Les eaux ont submergé des quartiers entiers du sud de Manhattan, des trombes d'eau s'engloutissant notamment dans le secteur de Battery Park.

Le nombre de foyers privés d'électricité n'a cessé d'augmenter dans la nuit de lundi à mardi : plus de 6,5 millions d'abonnées sont maintenant privés d'électricité dans une dizaine d'États américains et à Washington, dont 650 000 à New York.

Un hôpital new-yorkais a d'ailleurs dû évacuer plus de 200 patients parce que la génératrice a cessé de fonctionner. Toujours à New York, la façade d'un immeuble de 6 étages et une grue se sont effondrées. Une cinquantaine de résidences ont aussi été détruites par un incendie dans le secteur de Queens.

La Bourse de New York est fermée pour une deuxième journée consécutive et les Nations unies ont annulé les réunions prévues à son siège new-yorkais.

Dans la région du sud des Appalaches en Virginie-Occidentale, certains secteurs pourraient recevoir près d'un mètre de neige. Du côté du New Jersey, les autorités surveillent de près la centrale nucléaire d'Oyster Creek parce que le niveau de l'eau a monté de plus de 2 mètres.

Au moins 15 personnes ont perdu la vie dans les États du New Jersey, de New York, du Maryland, de la Virginie-Occidentale, de la Pennsylvanie et du Connecticut. La plupart des décès ont été causés par la chute d'arbres.

Sandy a touché la terre à 20 h lundi soir près d'Atlantic City, qui se trouvait déjà presque entièrement sous l'eau et qui a vu une partie de sa fameuse Promenade emportée, plus tôt durant la journée.

Le président Barack Obama a décrété l'état d'urgence dans une dizaine d'États, dont New York, le Maryland et le Massachusetts, ainsi que dans le District de Columbia, ce qui permettra au gouvernement fédéral d'allouer rapidement des fonds et les ressources nécessaires aux sinistrés et aux services d'urgence. Le président a également lancé un appel à la solidarité des Américains, en plus de décréter l'état de « catastrophe majeure » dans l'État de New York et du New Jersey.

La mégatempête frappe l'une des zones les plus peuplées d'Amérique du Nord. On estimait qu'environ 60 millions de personnes allaient être touchées par le cyclone, rebaptisé « Frankenstorm » par les météorologues américains.

Se rapprochant progressivement du Canada, la tempête post-tropicale Sandy se déplace maintenant à environ 30 km/h et génère des vents de 120 km/h et des pluies diluviennes.

Cette dépression de fin de saison est selon les experts l'un des plus vastes et puissants cyclones à avoir été observés sur la côte est des États-Unis. L'ampleur des dégâts pourrait atteindre de 10 milliards à 20 milliards de dollars, faisant de Sandy l'un des désastres naturels les plus coûteux de l'histoire des États-Unis.

La tempête Sandy a tué 69 personnes dans les Caraïbes avant de se diriger vers les États-Unis.

LE FIL DES ÉVÉNEMENTS :

6 h 07 : les écoles, le réseau de transport en commun et la Bourse restent fermées à New York. Les pluies se sont arrêtées, mais les vents restent forts.

5 h 39 : Barack Obama décrète l'état de « catastrophe majeure » dans l'État de New York, où les comtés du Bronx, de Kings, de Nassau, de New York, de Richmond, de Suffolk et de Queens sont particulièrement touchés.

5 h 32 : : la vitesse des vents est tombée à 105 km/h et le coeur de la tempête se trouve à 145 km à l'ouest de Philadelphie, en Pennsylvanie.

5 h 30 : une digue s'est brisée à Moonachie, dans l'État du New Jersey. Les secours ont été appelés sur les lieux.

5 h 15 : les vents s'affaibliront petit à petit à mesure que la tempête entrera dans les terres, affirme Michael Tichacek, du centre américain de surveillance des ouragans (NHC), sur les ondes de RDI. On s'attend à beaucoup de pluie au cours des trois ou quatre prochains jours.

4 h 30 : une cinquantaine de résidences ont été détruites dans l'incendie qui s'est déclaré vers 23 h dans le secteur de Queens, à New York. Quelque 200 pompiers combattent le brasier, qui ont beaucoup de difficultés à atteindre les flammes en raison du niveau de l'eau très élevé. Deux personnes ont subi des blessures mineures.

3 h 57 : bien qu'elle ait perdu son statut d'ouragan, Sandy est toujours accompagnée de pluies diluviennes et de puissantes bourrasques de vent, alors qu'elle se rapproche de l'Ontario et du Québec.

2 h 50 : après avoir affaibli tout le réseau de transports de New York, l'oeil de la tempête se trouve maintenant en Pennsylvanie et perd de sa puissance.

2 h 20 : de plus en plus d'Américains sont plongés dans le noir. Quelque 6,5 millions de foyers sont privés d'électricité dans plus d'une dizaine d'États de la côte est américaine.

2 h 07 : sept tunnels du métro new-yorkais sont inondés en raison du passage de Sandy. Le réseau de transports de la métropole n'a jamais été aussi durement touché depuis sa mise en service il y a 108 ans, selon le MTA. Des voies ferrées ont été abîmées et six garages d'autobus ont été inondés.

1 h 53 : « Le métro de New York n'a jamais connu une catastrophe aussi dévastatrice que ce que nous avons connu cette nuit », déclare le président du Metropolitain Transportation Authority (MTA), Joseph J. Lhota.

1 h 09 : 5,3 millions de personnes sont plongées dans le noir dans une dizaine d'États de la côte est américaine.

1 h : les coupures d'électricité touchent maintenant 500 000 personnes à Manhattan. Selon le distributeur Con Ed, il faudra « jusqu'à une semaine » pour que l'électricité soit rétablie dans toute la ville.

00 h 51 : une génératrice tombée en panne dans un hôpital de New York force l'évacuation de 200 patients, dont 200 bébés.

00 h 45 : le niveau de l'eau a commencé à redescendre à New York, a annoncé le maire Michael Bloomberg. Après être montées jusqu'à plus de 4 mètres dans le quartier de Battery Park, les eaux étaient redescendues à 3 mètres vers minuit et continuaient à baisser.

00 h 10 : le naufrage de la réplique du célèbre navire Bounty survenu lundi au large de Cape Hatteras a fait un mort. Une membre d'équipage du bateau qui a été retrouvée en soirée est morte à l'hôpital. Le capitaine est toujours porté disparu.

00 h 02 : le gouverneur du Connecticut Dan Malloy appelle des milliers de résidents à fuir immédiatement les côtes de l'État, qualifiant la situation de « terrible » et prévenant que Sandy pourrait avoir des conséquences catastrophiques.

23 h 53 : des autorités locales des États de New York, du New Jersey, de Pennsylvanie, de Virginie-Occidentale et de Caroline du Nord font état d'un bilan de 12 morts en raison des vents violents et des fortes inondations.

23 h 20 : dans tout l'État de New York, 1 591 335 personnes sont privées d'électricité, a indiqué sur Twitter le gouverneur Andrew Cuomo.

22 h 47 : le bilan des morts sur la côte est américaine s'élèverait maintenant à au moins 10 morts, selon notre journaliste Frédéric Arnould, qui se trouve à Pleasantville, au New Jersey.

22 h 35 : une vingtaine d'employés de la société de production d'électricité Consolidated Edison ont été pris au piège par la montée des eaux dans une centrale électrique de l'est de Manhattan, selon l'agence Reuters.

23 h : un incendie s'est déclaré dans un secteur inondé de Queens, à New York. Les flammes se propagent rapidement.

22 h 15 : cinq morts sont confirmés par le porte-parole du gouverneur de l'État de New York, rapporte CNN.

22 h 10 : le maire de New York parle d'un engorgement de la ligne 911, qui reçoit 10 000 appels par demi-heure, soit 10 fois plus qu'en temps normal. Quelque 250 000 foyers sont plongés dans le noir à Manhattan.

Suivez ces instructions, il ne s'agit pas d'un jeu, il s'agit d'une tempête comme on n'en voit qu'une fois dans une vie.

Michael Bloomberg, maire de New York

Envoyez-nous nos photos à l'adresse témoin (Nouvelle fenêtre).

22 h 01 : Michael Bloomberg demande à ses citoyens de collaborer : « N'allez pas sur la route, cela va nuire aux véhicules d'urgence. Restez loin des fenêtres, montez aux étages supérieurs. Cela pourrait vous sauver la vie. »

22 h : le pire est passé, selon le maire de New York. Le système dépressionnaire est rendu à l'ouest de la ville de New York. Les vents devraient commencer à baisser dans les heures qui viennent.

21 h 57 : le maire de New York Michael Bloomberg fait le point sur la situation.

21 h 30 : la tempête fait deux morts dans le New Jersey après une chute d'arbre sur un véhicule, selon les services de secours.

21 h 05 : d'importantes inondations et des milliers de coupures d'électricité sont constatées dans Manhattan, à New York.

20 h 53 : un homme est tué par un arbre à New York, il s'agit de la première victime de Sandy aux États-Unis, selon les pompiers.

20 h 38 : une femme perd la vie à Toronto, en Ontario, après avoir été atteinte par un panneau emporté par de forts vents.

20 h 15 : la marée haute est atteinte à New York.

lundi 20 h 05 : l'ouragan de catégorie 1 est rétrogradé en tempête post-tropicale en touchant terre au New Jersey, annonce le centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

L'eau s'engouffre dans l'entrée d'un stationnement souterrain situé dans le Financial District de New York, lors du passage de la tempête Sandy, le 29 octobre 2012Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'eau s'engouffre dans l'entrée d'un stationnement souterrain situé dans le Financial District de New York, lors du passage de la tempête Sandy, le 29 octobre 2012

Photo : AFP / Andrew Burton

Avec les informations de La Presse canadienne, Reuters, Agence France-Presse, et CNN

Incidents et catastrophes naturelles

International