•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C.-B. : des mineurs chinois sous l'oeil d'un syndicat

Un mineur sous terre

Un mineur sous terre (archives)

Photo : Claude Bouchard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre du Travail, Pat Bell, lancera une enquête à propos de mineurs chinois qui seraient obligés de régler des « frais exorbitants » à une agence de placement avant d'être embauchés en Colombie-Britannique.

L'intervention fait suite à une plainte déposée par la Fédération du travail de la Colombie-Britannique qui rappelle au gouvernement que de tels paiements sont illégaux dans le pays.

Le syndicat dénonce également que des travailleurs canadiens n'ont pas été engagés dans la mine de charbon de la rivière Murray, près de Tumbler Ridge, dans le nord-est de la province.

Pat Bell explique cependant que les Chinois sur le terrain vont surtout extraire des échantillons et que des mineurs locaux seront probablement embauchés à l'avenir si la mine de charbon va de l'avant.

À lire sur le même sujet : L'embauche de mineurs chinois suscite la controverse (10 octobre 2012)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !