•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le débat sur l'avortement à l'Île-du-Prince-Édouard se poursuit

Manifestation sur la question de l'avortement

Deux groupes de manifestants pour et contre l'avortement (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des groupes aux positions opposées sur la question de l'avortement à l'Île-du-Prince-Édouard se sont fait entendre en fin de semaine.

Le groupe antiavortement nommé « P. E. I. Right To Life » a acheté une pleine page de publicité dans l'édition du samedi du quotidien The Guardian. Dans cette publicité, le groupe soutient que l'avortement n'est pas nécessaire, que la procédure fait mal aux femmes et qu'elle constitue une forme de violence contre ces dernières.

Le même jour, 70 membres d'un autre groupe qui appuie l'avortement ont défilé dans les rues de Charlottetown pour demander à nouveau des services d'avortement dans la province.

Josie Baker, de la Coalition pour le droit à l'avortement au Canada, croit que les efforts des groupes antiavortement empêchent la province d'offrir les mêmes droits aux Insulaires qu'aux autres Canadiennes.

Malgré tout, Mme Baker ne croit pas que le recours aux tribunaux soit la solution en ce moment. « C'est quelque chose qu'on est préparé à faire, mais ce n'est pas quelque chose qu'on veut faire parce qu'on ne veut pas gaspiller notre argent là-dessus », dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie