•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Perquisitions de l'UPAC à Boucherville, Laval et Terrebonne

Une voiture de l'UPAC devant les locaux d'Alphalte Desjardins à Terrebonne

Une voiture de l'UPAC devant les locaux d'Alphalte Desjardins à Terrebonne

Radio-Canada

Une cinquantaine de policiers de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) ont mené mardi matin de nouvelles perquisitions dans la région de Montréal.

Trois entreprises en construction sont visées par l'opération, soit Construction Giuliani à Laval, Asphalte Desjardins à Terrebonne et Construction DJL à Boucherville.

L'UPAC cherche des preuves afin de mettre au jour des stratagèmes de corruption dans l'octroi de contrats publics. Les policiers étaient appuyés par le Bureau de la concurrence du Canada.

Aucune arrestation n'est prévue, a précisé la porte-parole de l'UPAC, Anne-Frédérick Laurence.

Au cours des deux dernières semaines, des agents de l'Unité permanente anticorruption ont mené une série de perquisitions à Laval, dans des entreprises du milieu de la construction, à la résidence du maire Gilles Vaillancourt et à l'hôtel de ville.

Les nouvelles perquisitions de mardi sont reliées aux opérations menées la semaine dernière, où l'UPAC a mené des perquisitions dans les locaux d'au moins cinq entreprises, dont Poly Excavation et Louisbourg Construction.

Avec les informations de La Presse canadienne

Société