•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une météorite martienne révèle ses secrets

La météorite de Tissint

La météorite de Tissint

Photo : Musée d'histoire naturelle de Londres

Radio-Canada

Un verre noir a été découvert dans une météorite martienne tombée en juillet 2011 à Tissint dans le désert marocain.

L'analyse de la météorite par un consortium international, auquel ont participé des Canadiens, montre que la roche a été expulsée de la surface de Mars il y a environ 700 000 ans.

Le saviez-vous?

Cette roche est la cinquième météorite martienne recueillie après une chute sur la Terre. Contrairement aux précédentes retrouvées notamment en Antarctique, sa chute a été observée par des témoins. La dernière chute connue en provenance de Mars datait de 1962.

Les premiers fragments de la roche ont donc pu être trouvés rapidement. Dès octobre, des nomades ont découvert de nombreux fragments allant de 1 g à 987 g, pour une masse totale d'environ 7 kg.

Cette rapide mise au jour a permis aux scientifiques d'analyser la matière avant qu'elle ne soit trop exposée au milieu terrestre.

Sa composition

Ce verre contient à la fois des bulles de gaz, qui montrent la capture de gaz atmosphérique martien, et des marques d'interactions entre l'intérieur, la surface et l'atmosphère martienne.

La présence de traces de soufre et de fluor irrégulièrement réparties dans ce verre indique une altération aqueuse à partir du sol martien par l'intermédiaire de fissures préexistantes. Les chercheurs estiment que l'impact d'un objet sur Mars a provoqué son éjection dans l'espace, une fusion a ensuite dû se produire dans les fentes de la roche.

Cette fonte rapide aurait produit le verre noir, qui retiendrait en son sein les signatures chimiques caractéristiques de la surface martienne.

Le détail de cette analyse est publié dans la revue Science.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Science

Science