•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq MRC intéressées à se lancer dans le projet de biométhanisation à Rivière-du-Loup

Le reportage de Jean-François Deschênes

Cinq MRC du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie souhaitent se lancer dans le projet d'usine de biométhanisation qui sera implantée à Rivière-du-Loup.

Celui-ci vise à transformer les déchets organiques en carburant qui remplacera le diesel des nouveaux camions lourds.

Les MRC de la Haute-Gaspésie, de la Matapédia, de la Mitis, Kamouraska et des Basques ont déjà annoncé leur intention de devenir partenaire du projet chapeauté par la firme Envirogaz, la MRC et la Ville de Rivière-du-Loup.

Les MRC intéressées ont jusqu'à la fin de l'année pour s'associer au projet évalué de 28 millions de dollars.

« Pour nous, c'est clair que c'est un atout majeur dans les prochaines années pour notre région. On voulait que l'ensemble du territoire puisse en profiter, mais aussi être partie prenante », indique le directeur de développement du réseau d'expertise et de développement en biométhanisation, Dominique Lapointe.

Pour la MRC de la Matapédia, il s'agit d'une solution pour se débarrasser du tiers des déchets qui sont enfouis depuis quatre ans en Mauricie.

Toutefois, pour avoir 3 % des parts du projet, les partenaires doivent investir au départ 84 000 $. Le contrat est valable pour 20 ans.

Est du Québec

Environnement