•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un futur amphithéâtre moderne et lumineux

Radio-Canada

Le maire Régis Labeaume a dévoilé jeudi les plans extérieurs du futur amphithéâtre de Québec. Selon lui, le nouvel édifice deviendra une nouvelle icône de la ville.

La maquette virtuelle présente un amphithéâtre moderne conçu par l'architecte François Moreau. Le hall d'entrée de forme rectangulaire, fait presque entièrement de verre, confère au bâtiment un aspect lumineux qui contraste avec le coeur de ce centre multifonctionnel de forme ovale aux murs extérieurs blancs, inspiré de l'hiver québécois.

À l'extérieur, une allée bordée d'arbres avec des stationnements adjacents mènera à une grande place où il sera possible de patiner sur une glace en plein air. Le concept prévoit aussi l'aménagement d'un espace permettant d'accueillir jusqu'à 120 000 personnes lors de spectacles extérieurs.

Le maire Labeaume s'est dit très fier du résultat. « Trois ans après avoir proposé de faire tous les efforts pour doter Québec d'un amphithéâtre multifonctionnel et moderne, nous livrons la marchandise », a-t-il affirmé.

Structure en acier

C'est une structure en acier et non de bois qui soutiendra le bâtiment. Le maire Labeaume a justifié cette décision en faisant valoir que l'échéancier était serré et que l'industrie du bois ne fournissait pas suffisamment de garanties. La direction des Chantiers Chibougamau s'est étonnée de cette décision. Elle a affirmé avoir obtenu un avis d'homologation favorable de la Ville qui reconnaissait la conformité de la solution acier-bois.

Le maire Labeaume a plutôt expliqué jeudi « qu'il était trop tard pour une toiture en bois. » Il a aussi précisé qu'il ne voulait pas en faire une question politique.

Autre particularité de l'amphithéâtre, les gradins du futur amphithéâtre de Québec pourront être modifiés afin de s'adapter aux différents spectacles qui y seront présentés. La capacité d'accueil variera de 3704 à 20 396 places. Pour les matchs de hockey, 18 482 sièges seront installés, soit environ 500 de plus que prévu. Malgré cela, l'amphithéâtre sera tout de même l'un des petits arénas, selon les critères de la Ligue nationale de hockey.

Le maire de Québec, Régis LabeaumeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Québec, Régis Labeaume

Le budget prévu de 400 millions de dollars atteint maintenant 403 millions, un dépassement de moins de 1 %. M. Labeaume a affirmé qu'il était trop tôt pour faire des compressions, mais il compte bien atteindre son objectif en faisant des économies au cours des prochains mois.

Conseillers inquiets

Pour leur part, les conseillers indépendants Jean Guilbault et Anne Guérette s'inquiètent du dépassement du budget. Ils affirment que les coûts de la grande place, des stationnements et de certains aménagements ne sont pas inclus dans les 400 millions de dollars prévus .

« Ce projet-là sera un fardeau financier pour les citoyens de Québec pour les 25 prochaines années. Je l'ai dit, je le redis puis je pense que l'avenir va me donner raison », a lancé Mme Guérette.

La construction de l'amphithéâtre devrait être complétée en septembre 2015.

Québec

Activités sportives