•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De 30 à 60 ans de prison pour Sandusky

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Jerry Sandusky

Jerry Sandusky

Photo : La Presse canadienne / Gene J. Puskar

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien entraîneur adjoint de l'équipe de football des Nittany Lions de l'Université Penn State Jerry Sandusky a été condamné, mardi, à une peine de prison allant de 30 à 60 ans.

Sandusky, 68 ans, a été reconnu coupable de 45 chefs d'accusation d'agressions sexuelles sur des mineurs. Il a fait 10 victimes, tous des garçons, sur une période de 15 ans.

L'ancien coordonnateur de la défense de la célèbre université a reçu sa sentence de la bouche du juge John Cleland de la Cour de Bellefonte, en Pennsylvanie.

Sandusky a commis ses actes dans les locaux, gymnases et vestiaires des Nittany Lions sur des jeunes auprès desquels il exerçait une forme d'autorité au sein d'un organisme d'aide aux enfants des quartiers démunis.

La peine a été annoncée trois mois après qu'un jury l'eut déclaré coupable. Sandusky maintient qu'il est innocent et compte en appeler de la décision du juge au cours des prochaines semaines.

Il nie toujours avoir fait les gestes qui lui sont reprochés : « Je ne suis pas un monstre et je n'ai pas commis ces gestes dégoûtants. »

Son ancien patron, l'entraîneur-chef Joe Paterno, décédé depuis, avait pourtant alerté les dirigeants de l'université au sujet des actions dont il aurait apparemment été témoin. On a reproché à ce dernier son laxisme de ne pas avoir informé les autorités judiciaires locales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !