Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réalisateur de L'innocence des musulmans sera en cour mercredi

Nakoula Basseley Nakoula en cour à Los Angeles, le 27 septembre

Nakoula Basseley Nakoula en cour à Los Angeles, le 27 septembre

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un juge fédéral de Los Angeles décidera la semaine prochaine si l'homme responsable d'un film islamophobe ayant déclenché des violences dans le monde arabe devrait être renvoyé en prison pour avoir violé sa probation.

Mark Basseley Youseff devrait se présenter en cour mercredi. Il a été reconnu coupable de fraude bancaire en 2010.

Les procureurs affirment que Youseff a commis huit violations de ses conditions de libération, y compris celle d'avoir menti à ses agents de probation et d'avoir utilisé des prête-noms. M. Youseff se fait également appeler Nakoula Basseley Nakoula.

L'homme de 55 ans est demeuré en cellule sans possibilité de libération sous cautionnement après qu'il eut été établi qu'il risquait de prendre la fuite.

Les autorités fédérales ont annoncé qu'il avait dirigé la création du film L'innocence des musulmans, qui a fait éclater des violences dans le monde arabe et provoqué la mort de dizaines de personnes, dont celle de l'ambassadeur américain en Libye, Christopher Stevens.


Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !