•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les rappels de boeuf aident les boucheries locales

Des boucheries locales ont enregistré une hausse des ventes.

Des boucheries locales ont enregistré une hausse des ventes.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans la région d'Ottawa-Gatineau, certaines boucheries de quartier semblent tirer profit des rappels de produits du boeuf préparés par l'entreprise XL Foods.

À la boucherie La Maison Bisson, à Gatineau, les clients se disent inquiets et vigilants, mais ils ne mettent pas complètement une croix sur leur steak.

On ne sait pu quoi acheter. Mais je trouve qu'en allant dans les boutiques spécialisées, je n'ai pas peur d'acheter mon boeuf.

Une citation de :Une cliente de La Maison Bisson

Le propriétaire de la boucherie, Alain Bisson, croit que les commerces de quartier comme le sien inspirent un peu plus confiance, comparés aux grandes surfaces, davantage touchées par le rappel des viandes de XL Foods.

Je pourrais dire qu'il y a eu un 10 % d'augmentation dans nos achats de viande dans les dernières semaines.

Une citation de :Alain Bisson, propriétaire de La Maison Bisson

Alain Bisson souligne toutefois qu'il peut y avoir plusieurs facteurs pour expliquer la situation, en plus des rappels, comme le congé de l'Action de grâce lundi prochain.

La boucherie Allard et Belisle à Gatineau a aussi remarqué une hausse des ventes. Le propriétaire, Raymond Roy, ajoute toutefois que XL Foods occupe 40 % du marché et qu'une éventuelle pénurie de boeuf pourrait faire monter les prix.

Même les éleveurs locaux semblent tirer leur épingle du jeu. Rick Hobbs, un éleveur de boeuf du côté ontarien, a constaté une hausse de ses ventes de 20 % à 25 %.

Les commerçants et les clients s'entendent sur une chose, soit que la situation revienne à la normale le plus rapidement possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !