•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté musulmane de Charlottetown se sent menacée

La mosquée de Charlottetown

La mosquée de Charlottetown

Photo : Frédéric Charest/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les musulmans de la région de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, dénoncent des gestes menaçants de plus en plus inquiétants qui visent leur mosquée.

Jeudi dernier, ils ont découvert devant leur mosquée une bouteille remplie d'essence et des affiches sur lesquelles ils pouvaient lire « défaite au jihad ». Zain Esseghaier, un porte-parole de la communauté musulmane insulaire, se demande jusqu'où iront les malfaiteurs.

« L'inquiétude, c'est que si jamais quelqu'un s'amusait à jeter ça dans la mosquée alors qu'il y a des gens à l'intérieur, les conséquences seraient très, très graves. »

— Une citation de  Zain Esseghaier, Société musulmane de l'Île-du-Prince-Édouard

Ce n'est pas le premier geste menaçant visant la mosquée. Par exemple, une tête de cochon a été clouée à un pilier pendant la construction de la mosquée, et un camion appartenant à un entrepreneur en construction a été incendié.

M. Esseghaier ajoute que la mosquée a porté plainte à la police pour ces incidents, et qu'elle n'a reçu aucune mise à jour de l'enquête. Il espère que le public donnera aux policiers des informations qui les aideront à faire progresser leur enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !