•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alison Redford veut rassurer les consommateurs de viande

La première ministre Alison Redford

La première ministre Alison Redford

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La première ministre de l'Alberta, Alison Redford, a déclaré dimanche que le boeuf produit dans la province ne présente pas de danger aux consommateurs et qu'il est important d'effectuer tout rappel de ces produits dans des délais raisonnables.

Sa déclaration intervient alors que l'usine de transformation de boeuf haché XL Foods a vu son permis d'exploitation suspendu vendredi en raison d'un rappel massif de produits possiblement contaminés par la bactérie E. coli.

« Notre priorité est de rouvrir l'usine dès que possible », a expliqué Mme Redford en soulignant que l'Alberta entend travailler de près avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et XL Foods.

La première ministre soutient que les producteurs de boeuf albertains appliquent les normes de sécurité les plus élevées possible et que cette viande est une source importante de protéine.

Nouveau rappel

Du boeuf en étalageAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Du boeuf en étalage

Photo : CBC

L'ACIA a par ailleurs rappelé dimanche de nouvelles viandes de l'usine XL Foods, portant à plus de 300 le nombre de produits touchés.

Le rappel est suivi de près par l'agence des services de santé de l'Alberta qui mène une enquête dans neuf cas d'empoisonnements dont la source pourrait provenir d'une contamination directe de l'usine ou de machines d'attendrissage utilisées dans les magasins.

La viande visée par le rappel ne donne à première vue aucun signe de contamination et ne sent pas forcément mauvais, mais peut donner de douloureux maux à l'estomac et des diarrhées sanglantes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !