•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aéroport à Neuville : la FQM appuie les opposants

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada

Les membres de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) ont adopté à l'unanimité une résolution visant à appuyer la municipalité de Neuville dans ses démarches pour s'opposer à l'aérodrome installé sur son territoire.

La Ville demande au gouvernement fédéral de consulter les municipalités sur les décisions touchant l'utilisation du sol pour l'emplacement d'aérodromes et de respecter ses compétences en matière d'aménagement du territoire.

Le maire de Neuville, Bernard Gaudreau, estime que la résolution de la FMQ donne de nouvelles munitions à la municipalité : « c'est fondamental, on avait besoin de cet appui formel pour continuer nos démarches et soutenir cette cause nationale. »

Le président de la FMQ déplore l'attitude du ministre fédéral des Transports : « On souhaite que le mauvais exemple de Neuville ne se répète pas et que le gouvernement du Québec, avec les municipalités, puisse faire entendre raison au fédéral », a indiqué Bernard Généreux.

Rappelons qu'au mois de mai dernier, les opposants au projet d'Aérodrome ont demandé à la Cour supérieure du Québec une injonction pour empêcher les promoteurs d'aller de l'avant. La cause doit revenir devant les tribunaux en octobre.

La rencontre annuelle de la Fédération québécoise des municipalités s'est terminée samedi. Environ 2000 délégués municipaux ont discuté des dossiers qui touchent le milieu municipal et les régions.

Transports

Société