•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amir Khadir et Françoise David assermentés

Les députés de Québec solidaire Amir Khadir et Françoise David se félicitent après avoir été assermentés à l'Assemblée nationale, à Québec.
Les députés de Québec solidaire Amir Khadir et Françoise David se félicitent après avoir été assermentés à l'Assemblée nationale, à Québec. Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

Les deux députés de Québec solidaire, Amir Khadir et Françoise David, ont prêté serment cet après-midi lors d'une courte cérémonie au Salon rouge de l'Assemblée nationale, à Québec, où étaient réunies quelque 200 personnes.

Comme le veut la tradition, les députés élus au dernier scrutin ont prêté serment au peuple québécois et à la reine Élisabeth II, en posant la main sur la Bible.

Avant de prêter serment à la reine, Amir Khadir a cependant tenu à rappeler les « convictions républicaines » de Québec solidaire et son « rejet de la monarchie ». Pendant la cérémonie, le drapeau du Canada a d'ailleurs été retiré, comme pendant celle des députés péquistes.

Lors d'un discours au terme de la cérémonie, le coporte-parole du parti a par ailleurs revendiqué certaines des premières décisions annoncées par le gouvernement péquiste, dont l'abolition de la taxe santé et la taxe aux riches.

« Québec solidaire est devenu un acteur incontournable. Il suffit de voir les orientations récentes prises par le gouvernement du Québec, et nous en sommes parfaitement heureux », a déclaré le député de Mercier, faisant également allusion au moratoire sur l'exploitation des gaz de schiste et la réforme sur les redevances minières.

Les deux députés ont par ailleurs présenté leurs idéaux de société québécoise, une société plus solidaire et égalitaire. « Je rêve d'un Québec où la pauvreté et les inégalités seront choses du passé », a affirmé Françoise David, dans un bref discours.

La cérémonie d'assermentation des deux députés de Québec solidaire avait été retardée en raison de l'absence de M. Khadir, qui était à l'extérieur du pays.

Par ailleurs, sa fille Yalda Machouf-Khadir n'a pas pu assister à la cérémonie. En plus d'un examen de fin de session qui la retenait à Montréal, ses conditions de remise en liberté après son arrestation en juin dernier pour son implication dans des manifestations étudiantes ne lui permettait pas de se trouver à moins de 300 mètres d'un édifice gouvernemental.

Les 50 députés du Parti libéral du Québec et les 19 députés de la Coalition avenir Québec ont quant à eux été assermentés à Québec le 18 septembre dernier, tandis que les 54 députés du Parti québécois l'ont été la veille.

Le 4 septembre dernier, Françoise David a ravi Gouin au péquiste Nicolas Girard, qui représentait la circonscription depuis huit ans. Amir Khadir a quant à lui été réélu pour un deuxième mandat dans la circonscription de Mercier.

L'Assemblée nationale reprendra ses travaux le 30 octobre. Le lendemain, la chef Pauline Marois présentera les priorités du gouvernement pour la première session de la 40e législature. Tout indique par ailleurs que le député libéral de Westmount - Saint-Louis, Jacques Chagnon, demeurera président de l'Assemblée nationale.

Relisez notre couverture en direct des événements :

Politique